PRÉSENTATION

NOTRE MASTER ET SES ATOUTS

Le mot de la directrice

Le Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique de l’Université Panthéon-Assas est unique en son genre. Héritier d’une prestigieuse tradition universitaire et de l’ancien DEA de sociologie juridique créé par Jean Carbonnier, longtemps animé par François Terré, restructuré sous l’impulsion de Nicolas Molfessis, son précédent directeur, il est le premier Master 2 juridique à proposer aux étudiants en droit une formation résolument moderne d’esprit pluridisciplinaire aux usages non strictement techniques du droit et à la communication juridique.

Le droit, en effet, n’est pas qu’une technique. Il est un élément central de la vie en société, il remplit des fonctions politiques, il est un référent pour l’action des individus et des organisations, il est un outil et un objet de communication. Le Master 2 offre de porter un autre regard sur le droit sans renoncer pour autant à sa formation de juriste. Il permet de comprendre les enjeux et les modes sociaux, culturels et politiques de création du droit, d’enrichir la culture juridique à travers la découverte de la pensée des grands noms de la pensée sociologique du droit, de s’initier à l’élaboration et à la rédaction des textes de lois à travers l’apprentissage de la légistique, de découvrir les méthodes sociales appliquées au droit (enquêtes de terrain, sondages, rédaction d’articles).

Aux étudiants qui préparent les grands concours administratifs, notamment celui d’entrée à l’Ecole nationale de la magistrature, ou qui passent l’examen du barreau, le Master 2 propose une formation sociologique sur les connaissances juridiques classiques, ce qui est très utile. A ceux qui sont attirés par des secteurs juridiques et para-juridiques innovants et dynamiques, il offre des enseignements professionnels originaux et porteurs en lobbying juridique, documentation juridique, communication juridique et judiciaire, journalisme juridique ou management de l’information juridique.

Riche de son double parcours recherche et professionnel, le Master 2 permet aux étudiants de choisir, selon leur sensibilité et leur projet, d’approfondir la réflexion sociologique sur le droit ou de s’initier aux nouveaux métiers offerts aux juristes qui souhaitent mobiliser leurs compétences dans un environnement professionnel dans lequel la communication juridique et les juristes communicants jouent aujourd’hui un rôle décisif et croissant.

Cécile Pérès
Directrice du Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique

Nos partenaires

DPG
Le club des juristes
Revue droit et société
Dalloz
Lexis Nexis
Atlas Public Affairs

ACTUALITÉ

TOUT SAVOIR SUR NOTRE ACTUALITÉ

Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique

Retrouvez toute l'actualité du Master Usages sociaux du droit et communication juridique de l'Université Panthéon-Assas !
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridiquevendredi, novembre 18th, 2016 at 7:12
Hier a eu lieu la cérémonie de remise de diplômes de la promotion 2015-2016 au Panthéon.
Un grand merci à Mme le Professeur Cécile Pérès pour avoir organisé cette cérémonie, ainsi qu'à M. Guillaume Deroubaix et à LexisNexis pour avoir particulièrement gâté nos diplômés !

Félicitations à toutes et à tous pour cette belle réussite universitaire, et bonne continuation !
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridiquejeudi, novembre 17th, 2016 at 4:59
Les apprentis sociologues du droit réunis presque au grand complet vous souhaitent une bonne année universitaire 2016-2017 !!
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridiquejeudi, novembre 17th, 2016 at 3:49
Le M2 Usages sociaux du droit est désormais sur Twitter ! N'hésitez pas à nous suivre pour avoir toutes les actualités
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique
Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridiquejeudi, octobre 13th, 2016 at 4:50
Dans le cadre des séminaires organisés par le laboratoire de sociologie du droit "Flexibles notions", un séminaire est prévu demain, jeudi 13 octobre, de 14h30 à 17h en Salle des conseils.

Le thème sera "Regards sociologiques sur la genèse de l'avant-projet de réforme de la responsabilité civile".

Le séminaire sera animé par le Denis Mazeaud, professeur de droit privé à Assas.

Voici le programme :

14h : "Histoire de la notion de responsabilité civile" par Olivier Descamps, professeur d'histoire du droit à Assas.

14h30 : "Pourquoi une recodification ?" par Rémy Cabrillac, professeur de droit privé de l'université de Montpellier.

15h : "Les sources de l'avant-projet de réforme" par Denis Mazeaud.

15h30 : discussions et pause.

16h : "Un droit des professeurs ?" Table ronde animée par Philippe Théry avec Jean-Sébastien Borghetti, tous deux professeurs de droit privé à Assas, Philippe Brun, agrégé des facultés de droit, avocat général en service extraordinaire à la Cour de cassation, Charlotte de Cabarrus, chef du bureau de droit des obligations, Direction des affaires civiles et du Sceau, et Pierre Sargos, magistrat honoraire à la Cour de cassation.

Nous vous invitons à venir nombreux !

FORMATION

LES COMPÉTENCES ET LES CONNAISSANCES QUE NOUS ACQUÉRONS

La formation dispensée au sein du Master « Usages sociaux du droit et communication juridique » constitue un préalable très utile à ceux qui se destinent aux métiers du barreau, de la communication, du lobbying, de la recherche ou du journalisme ; en effet, en envisageant le droit comme phénomène de communication, en s’intéressant aux différents aspects de celle-ci et en décloisonnant les savoirs, les juristes qu’il forme sont dotés d’un avantage compétitif sur leurs homologues strictement formés au droit positif : ils sont capables d’une main d’établir un dialogue fécond avec les autres professions, et de l’autre d’anticiper la grande révolution communicationnelle qui se profile à l’orée du XXIe siècle.

Durée des études :
finalité recherche : 200 heures
finalité professionnelle : 300 heures

Nombre de places : 20 (à titre indicatif)

Début des enseignements :
1er semestre : mi-octobre 2016 à janvier 2017.
2ème semestre : fin  janvier 2017 à début mai 2017.
Examens écrits : mi-mai 2017.
Examens oraux : juin, début septembre 2017.

Enseignements obligatoires :

• 1 cours magistral annuel de Sociologie juridique : Cécile PERES

• (25 heures) et 1 enseignement méthodologique : Mme. GERRY- VERNIERES et Mme. FENOUILLET correspondant (50 heures)

• 2 cours magistraux semestriels de légistique et autres techniques d’élaboration des normes (2 X 12h30) et 2 enseignements méthodologiques (2 X 25 heures) correspondants

◦ 1er semestre : aspects sociologiques : M. MILLET, Mme BENDJABALLAH

◦ 2d semestre : aspects pratiques : Mme GILBERG

• 1 enseignement méthodologique semestriel de Méthode des sciences sociales de 25 heures (participation libre, non sanctionné à l’examen) : Mme VILLEGAS

• 2 enseignements de 25 heures (cours annuels ou enseignements méthodologiques semestriels) parmi les suivants :

◦ Institutions politiques et administratives : Mme BAILLEUX

◦ Sociologie historique du droit : M. ANDRIEUX

◦ Sociologie politique : M. MILET

◦ Anthropologie juridique : Mme CHEVREAU

◦ Sociologie judiciaire : Mme de GALEMBERT, M. VAUCHEZ

◦ Sociologie du droit privé : M. AUDIT, M. VERNY

◦ Les enseignements de la spécialisation professionnelle pour les étudiants de la finalité recherche

• Enseignements de la spécialisation professionnelle : l’étudiant doit choisir quatre enseignements parmi les suivants :

◦ Documentation juridique (25 h) : M. GASNAULT, Mme VERREY

◦ Presse et journalisme juridiques (25 h) : Mme de SENNEVILLE

◦ Lobbying (25 h) : M. DROGUERE

◦ Management de l’information juridique (25h) : M. DEROUBAIX

◦ Sociologie des professions juridiques (25h)  : Mmes de GALEMBERT,

◦ 1 enseignement facultatif de langue de 30h (TD)

Stage, d’une durée d’au moins 3 mois, donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage qui fait objet d’une note.

Il est effectué chez des professionnels de la communication juridique (départements spécialisés de cabinets d’avocats, presse et édition juridique, institutions…)

Il est organisé une seule session d’épreuves terminales.

Admission sur 180

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve écrite de 5 heures sur chacun des 3 cours obligatoires.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.
– Contrôle continu sur les E.M. correspondants.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.

Finalité recherche :

– Soutenance d’un mémoire sur le champ disciplinaire du master de recherche, devant un jury de 2 membres, notée sur 60.

Finalité professionnelle :

– Rédaction d’un rapport de stage noté sur 20.

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve orale et/ou contrôle continu sur chacun des enseignements à option : soit 2 enseignements notés sur 20 pour la finalité recherche et professionnelle et 4 enseignements pour la finalité professionnelle notés sur 10.

– L’épreuve facultative de langue fait l’objet d’une épreuve orale notée sur 20. La moitié des points au-dessus de la moyenne est prise en compte pour l’admission dans la limite de 2,5 points.

Entraîne l’ajournement, sauf décision individuelle du jury :

.toute défaillance à une épreuve;
.une note de mémoire inférieure à la moyenne;
.un zéro à un contrôle continu.

L’étudiant est admis s’il obtient au moins 90 points sur 180

Il est organisé une seule session d’épreuves terminales.

Admission sur 180

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve écrite de 5 heures sur chacun des 3 cours obligatoires.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.
– Contrôle continu sur les E.M. correspondants.
Matière annuelle notée sur 20 et matières semestrielles notées sur 10.

Finalité recherche :

– Soutenance d’un mémoire sur le champ disciplinaire du master de recherche, devant un jury de 2 membres, notée sur 60.

Finalité professionnelle :

– Rédaction d’un rapport de stage noté sur 20.

Finalité recherche et professionnelle :

– Épreuve orale et/ou contrôle continu sur chacun des enseignements à option : soit 2 enseignements notés sur 20 pour la finalité recherche et professionnelle et 4 enseignements pour la finalité professionnelle notés sur 10.

– L’épreuve facultative de langue fait l’objet d’une épreuve orale notée sur 20. La moitié des points au-dessus de la moyenne est prise en compte pour l’admission dans la limite de 2,5 points.

Entraîne l’ajournement, sauf décision individuelle du jury :

  • toute défaillance à une épreuve;
  • une note de mémoire inférieure à la moyenne;
  • un zéro à un contrôle continu.

L’étudiant est admis s’il obtient au moins 90 points sur 180

Candidater

Formation(s) requise(s)

Ce master est ouvert aux candidats titulaires d’un master 1 en droit ou en sociologie, et plus particulièrement d’un M1 de  droit privé général, des carrières judiciaires, de sciences criminelles ou de science politique.

Les candidats titulaires d’un autre diplôme peuvent également être admis dans cette formation. Une attention particulière est portée à  l’adéquation de la formation antérieure avec le contenu du master, l’acquisition d’un niveau de connaissance suffisant en rapport avec l’approfondissement proposé par le  master, la qualité de la formation reçue et les résultats obtenus.

 

Conditions d’admission

Sur dossier.
Les candidatures doivent être enregistrées sur le site Internet de l’Université : www.u-paris2.fr

Titulaires d’un diplôme français :
Enregistrement des candidatures : indisponible pour l’instant.
Date limite d’envoi des dossiers : indisponible pour l’instant.
Période complémentaire de candidatures : indisponible pour l’instant.

Titulaires d’un diplôme étranger :
se renseigner auprès du
Service Action internationale
12, place du Panthéon 75005 Paris

Témoignages

Le Master 2 Usages sociaux du droit et communication juridique propose à des étudiants, qui ont généralement suivi un cursus juridique classique, un nouveau regard sur le droit. Les enseignements du Master 2, assurés par des enseignants d’horizons variés, sont ainsi l’occasion d’analyser les phénomènes juridiques au travers de la pratique des différents acteurs du champ juridique.

Stéphane Gerry-Vernières
Professeur à l'Université de Grenoble

Le M2 d’Usages sociaux du droit et communication juridique est à la formation des juristes, ce que le parfum est à la femme : un plus, subtil, qui valorise et habille, enchante l’âme et le cœur. Pour être moins lyrique, c’est un diplôme qui n’a aucun équivalent, permet aux étudiants à la fois de valoriser les acquis des années précédentes et de découvrir le droit sous un jour nouveau, inédit par rapport aux enseignements qu’ils ont pu suivre. Il présente le droit en tant que mode d’action sociale, et permet de le saisir comme un élément essentiel à la configuration du monde, qui agit sur les individus et les groupes et dont ces derniers, en retour, se servent pour évoluer. Le M2 fait ainsi de ses étudiants les acteurs d’une société dans laquelle le droit occupe une place prépondérante, en leur apprenant à en maîtriser les différents usages. Il repose sur un enseignement théorique de haut niveau et offre une formation pratique à des métiers qui sont en plein essor.

Nicolas Molfessis
Professeur à l’Université Panthéon-Assas, ancien directeur du M2

L’intérêt du Master 2 ? Sa pluridisciplinarité et le subtil dosage entre recherche et professionnalisation.

Emmanuelle Chevreau
Professeur d'histoire du droit à l'Université Panthéon-Assas

Le master offre une ouverture à l’interdisciplinarité de plus en plus à l’honneur aujourd’hui dans les facultés de droit et valorisée dans les concours ouverts aux juristes (ENM et concours administratifs notamment). Les enseignements de sociologie du droit et de la justice mettent la connaissance du droit acquise au fil d’une formation juridique en perspective des usages, pratiques et acteurs qui l’incarnent, en vivent, s’en emparent à diverses fins. Un aperçu sur la « vraie vie » du droit utile aussi bien pour s’orienter que pour se préparer à la vie professionnelle.

Claire de Galembert
Institut des sciences sociales du Politique, ENS Cachan

Tout en permettant de parfaire une formation spécialisée, ce Master 2 offre une exceptionnelle opportunité pour de futurs juristes d’enrichir leur palette de compétences grâce à une sensibilisation approfondie à la dimension sociale du droit.

Jacques Commaille
Professeur émérite de sciences sociales à l’Ecole normale supérieure de Cachan

MÉTIERS

LES MÉTIERS POUR LESQUELS NOUS SOMMES FORMÉS

Enseignant-chercheur

Grâce à son enseignement pluridisciplinaire, le Master « Usages sociaux du droit » prépare les futurs enseignants-chercheurs à établir l’état des questions dans tous les domaines du droit ou des sciences connexes du droit. L’apprentissage de la méthodologie des sciences sociales comme le fait d’embrasser, en un an de formation, un champ de connaissance très ample, permet au futur chercheur de déterminer avec certitude le domaine de recherche dans lequel il souhaite poursuivre.

Documentaliste

La sphère professionnelle tient pour acquises les méthodes et techniques de documentation, pourtant rares sont les cursus qui, comme le Master « Usages sociaux du droit », forment réellement leurs inscrits à ce type de démarches.

Lobbyiste

Parce qu’ils ont analysé en détail les forces à l’œuvre dans le processus de fabrication de la loi, qu’ils connaissent la légistique, sont formés au lobbying et ont une approche socio-statistique des besoins normatifs, les juristes formés par le Master « Usages sociaux du droit » constituent des candidats de premier plan pour prendre leurs fonctions au sein du monde du lobbying.

Avocat/Magistrat

Parce que le droit est un phénomène social et que les enjeux communicationnels sont appelés à y jouer un rôle sans cesse croissant, les juristes ayant suivi le cursus de ce Master constituent des candidats de premier plan pour les métiers de la robe, par exemple dans le secteur du droit des médias.

Chargé de communication

La formation en sociologie qu’a suivi l’étudiant au sein de notre Master lui permet d’appréhender tous les publics et ainsi de mieux saisir quels sont les enjeux essentiels que mobilisera une campagne promotionnelle. Sa maîtrise des outils de communication et du journalisme en font aussi un candidat de choix pour assurer les missions d’un attaché de presse ou d’un chargé de communication.

Journaliste

Au-delà des cours de journalisme dispensés au sein du Master, le futur journaliste trouvera, dans son cursus généraliste qui prend la société pour objet d’étude, un appui de taille pour servir au mieux les objectifs d’information et de ciblage du public que poursuit le journaliste professionnel.

CONTACT

RESTONS EN CONTACT

Envoyez nous un message

Envoyerclear

Informations de contact

Adresse :
Laboratoire de sociologie juridique, 1 Rue d’Ulm, 75005 Paris

Email:
contact@comjus.fr

Réseaux sociaux :